Utilisation de l’hallucination dans le traitement d’une phobie de l’avion

phobie-avion

Le patient est un garçon de 18 ans que je vois pour la deuxième fois. Il possède de bonnes capacités hypnotiques. Il n’est déjà plus opposé à l’idée de prendre l’avion suite à la première séance.

Je développe un état hypnotique, les signaux idéo moteurs se font maintenant par des mouvements de tête au lieu des doigts…j’évoque cela comme un changement naturel car le changement et l’évolution font partie de la vie, n’est ce pas?

J’évoque le fait qu’à tout âge, des choses nous semblent difficiles ( lacer ses chaussures lorsqu’on est petit par exemple) et qu’il y a aussi des choses que l’on attend avec impatience de pouvoir faire car c’est le signe que l’on à grandit lorsque nos parents nous y autorisent (aller à l’école seul, rentrer d’une soirée seul, prendre la voiture de papa seul etc…) en filigrane se dessine l’idée de mouvement, de voyage que je développe plus en avant en racontant un voyage personnel en Afrique: durant le voyage j’imaginais comment cela serait lorsque je toucherais le sol Africain…mais c’était au delà de tout ce que j’avais pu imaginer et j’ai compris alors qu’il est préférable de vivre dans le moment présent…tout en sachant que l’on serait capable de réagir en cas de problème…

Puis sa tête se penche sur le côté…il s’enfonce tout seul dans une transe profonde proche du sommeil…je le laisse quelques minutes, place ma chaise à ses côtés et commence à lui parler comme si on était dans un avion…sa tête se redresse, il ouvre les yeux et développe une transe somnambulique. Je lui demande s’il a vu que la dame assise plus loin ressemble à la reine d’Angleterre avec son chapeau…il sourit..Je lui demande s’il aime cette compagnie et me répond qu’il en préfère une autre pour ses cookies….deux, trois choses nécessairement présente encore dans un avion pour bien installé l’hallucination d’être dans un avion…et je lui demande comment se passe le voyage…il me répond « long », je recadre en disant: » et encore tu en as de la chance de pouvoir t’endormir si facilement en avion, ça passe plus vite et cela permet d’être en forme à l’arrivée… »

puis s’ensuit une discussion générale que j’oriente peu à peu vers ces futurs études aux E.U…en soulignant tout ce qu’il pourra faire la bien et qui plaise à un post ado…

Malgré quelques turbulences durant le vol tout se passe bien pour lui, il finit par se rendormir 10 mn puis sortira de transe avec une amnésie naturelle de la séance…

On se quitte sur son idée de prendre un vol moyen courrier avec son père pour aller en Angleterre…

3 semaines après son père m’a appelé pour me dire que son fils avait parlé à sa mère de son envie de partir « seul » et ne ressentait plus d’appréhension

N'hésitez pas, vous pouvez partager
cette page autour de vous.
Facebook
Email

Débuter la course à pied

La course à pied est un sport prisé lorsque l’on souhaite perdre du poids ou après un arrêt de tabac. Comment débuter ce sport? Vous trouverez les informations essentielles pour débuter ce sport d’endurance.

Petite expérience

Il n’est jamais facile de prédire comment les gens vont agir une fois la séance terminée…

Choisir son hypnothérapeute

Cela fait 10 ans que je pratique ce métier et je vois de plus en plus d’hypnothérapeutes s’installer. Cela montre le réel engouement pour cette méthode de soin, mais comment choisir un bon hypnothérapeute?

Jérémy Delahoche

Titulaire d’un Master 1 de psychologie, j’accompagne en libéral depuis 2009 comme thérapeute, coach et formateur avec ma méthode développée à partir des meilleurs outils de changement (Hypnose, PNL, technique dérivée de l’EMDR).